User Tools

Site Tools


turquine

Turquine de Slenath

Biographie

Comment expliquer cette personne, rejetée par sa propre famille, exploitée outrageusement par les Loermindyr et autre sources d’ennuis qui auraient abattu n’importe qui comme un fétu de paille. Dans sa jeunesse, Turquine a été rejetée par son père, ermite indécrottable et surtout guerrier à la retraite ayant servi dans les guerres inter-ethniques entre Elfes et Gobelins. Par la suite, il tomba amoureux d’une Semi-Elfe ayant combattu avec lui. Sa mère l'éleva seule quand son père disparut dans des circonstances tragiques. Turquine grandit en connaissant sa bâtardise, car les enfants, même Elfes, ont la cruauté de tous les enfants. Ces conditions difficiles ne contribuèrent pas à développer en elle une très grande patience et sa tignasse noire était souvent celle qui se faisait repérer lorsque les choses tournaient mal.

Une seule personne se montra intéressée par Turquine, et la prit en conséquence sous son aile dès qu'elle fut en âge d'être instruite : le barde du clan, un Elfe d’âge moyen. D’une part, sa proximité avec les humains la pose en candidate désignée pour faire transiter toutes sortes d’informations entre les Elfes et le reste du monde. D’autre part, il repèra rapidement une réelle vivacité d’esprit un profond besoin d'apprendre. Reste que l'enfant était difficile à canaliser et peinait à se concentrer durablement.

Il essaya de l’initier à la danse, au chant et aux instruments de musique ; peine perdue. Non pas qu’elle soit malhabile ou obtuse, mais elle n’était absolument pas motivée. Par contre l’Histoire revêtait une grande importance à ses yeux.

Vint le moment où notre belle héroïne est appelée par le chef de sa maison. Ce dernier lui demande de bien réfléchir à ses actes de violence trop fréquents. Sans être réellement bannie, il est temps pour elle de « prendre de longues vacances et user ses griffes ailleurs ». Elle part et fait rapidement la rencontre de Lefgard, Dackryll, Wolundar puis Albrecht avec qui elle partage de nombreuses aventures avant de se retirer.

A noter qu'elle raconte à qui est digne à ses yeux de l'apprendre qu'elle aurait constaté de ses propres yeux la réalité de l'existence de la Tarasque.


En termes de jeu

Turquine est une barde semi-elfe de niveau 10

  • Force 10
  • Dextérité 18
  • Constitution 4
  • Intelligence 16
  • Sagesse 8
  • Charisme 16

Turquine porte des vêtements de voyage et une armure légère à moyenne ; une épée longue se balance à sa taille, une dague sur l’autre hanche. Blonde aux yeux d’un vert brillant, elle se met peu en valeur tout en veillant à se montrer sous son meilleur jour quand les circonstances l'exigent. Notons qu’aujourd’hui, après une longue vie d’aventures qui l’ont passablement usée, il est clair que l’espérance de vie de la barde n’est plus très longue et que le crépuscule de ses jours est proche.

Turquine est compétente en héraldique, astrologie, navigation, connaissance des sorts, herboristerie, ingénieurie, natation, histoire ancienne, équitation, étiquette et religions.

Armaggion 2017/07/18 00:39

turquine.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)