User Tools

Site Tools


serrais

Domaine de Serraïs

Ne serait-ce que leur taille, on les prendrait pour des Elfes. En effet, leurs yeux en amande, leur chevelure lumineuse et leurs oreilles allongées les fait ressembler à ces êtres légendaires (il n’y aurait pas d’Elfes sur les Terres d’Alvarra). Les membres de cette dynastie sont également affectés par une altération génétique appelée polydactie : ils possèdent en effet 6 doigts à chaque main ! Une légende affirme que leur lointaine ancêtre aurait été visitée par trois fois par des êtres fabuleux.

Selon les historiens les plus érudits, le domaine de Serraïs aurait toujours existé, même pendant les Ages du Chaos, car il aurait été protégé par les Elfes. Les habitants du domaine auraient alors pris en charge un grand nombre d’exilés ou de blessées en provenance des royaumes environnants, aidés en cela par les prêtresses d’Alvarra, appelées aussi Soeurs de la Main Blanche.

De par sa superficie, ce domaine se classe au deuxième rang parmi les domaines. Si les seigneurs de Serraïs sont appréciés dans les autres domaines, leur don n’y est sans doute pas étranger. Il semblerait que les Serraïs soient doués d’une profonde empathie qui les rend aptes à éviter bon nombre d’incompréhensions, particulièrement entre les seigneurs.

Malheureusement, la Brèche de Sharra pose de nombreux problèmes à ce domaine. En moins de trois cents cycles, la population a été réduite d’un cinquième. Les recherches menées dans les tours ont donné une conclusion étonnante : un dragon rouge serait à l’origine de ces disparitions. Bien des aventuriers sont alors partis affronter la créature, mais aucun n’est jamais revenu et les disparitions se poursuivent. Il y a quatre-vingt-sept cycles, Aniatelle de Serraïs aurait abandonné son trône, légué à son frère, pour combattre le dragon. De retour, gravement blessée, elle eut le temps de prononcer quelques mots laissant à penser que le dragon n’était pas ce que l’on pensait… Des recherches toujours plus approfondies n’ont jamais donné de résultat. La succession à la tête du domaine se fait uniquement par le don. De plus, une profonde communion unit les membres d’une même fratrie et la succession se fait toujours de façon très naturelle.

Armaggion 2017/07/08 11:50

serrais.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)