User Tools

Site Tools


sans_fleurs_ni_couronnes_episode_8



Sans Fleurs ni Couronnes - Episode 8


Comment n'avait-elle pas réalisé plus tôt ? Ce n'est qu'à l'instant, alors que les derniers mots de la lettre de Nedylene lui revenaient à l'esprit qu'Aelwenn goûtait l'horreur de cette astuce tellement évidente maintenant qu'elle la voyait. Mais il avait fallu que son esprit se libère de ses préoccupations immédiates et qu'elle soit tout à fait disponible pour rentrer chez elle, retrouver la solitude de son foyer.

La jeune ministre n'avait qu'à peine eu le temps de franchir le seuil. Elle en sourit au milieu des larmes qui ne voulaient plus s'arrêter de couler.

Fébrilement elle fouilla les poches de ce manteau qu'elle n'avait pas encore ôté, pour en extraire le courrier, désormais quelque peu défraichi. Elle n'en avait rien manqué. Il était gravé dans sa mémoire en larmes de douleur. Y compris cette révélation si flagrante qu'elle lui avait échappé jusque là.

Quoi qu'on te dise, quoi que tu puisses penser, décider, s'il te plait, je t'en supplie : vis. Vante aussi un peu mes mérites, j'en ai bien quelques-uns. Je ne te demande que bien peu de choses, alors je t'en conjure, fais-les bien.

En synthèse, elle n'avait que deux choses à faire : “vis” et “vante”, sans écouter quiconque. Nedylene insistait lourdement sur le fait qu'elle ne demandait que ça : pas “juste une petite chose, non, “bien peu de choses”, au pluriel. “Vis” et “vante”. C'est l'étonnante humilité de la phrase “un peu mes mérites” qui l'avait lentemnt interpellée. Tellement peu ressemblant à sa Nedy pour qui le nombre de mérites n'était tout simplement pas énumérable. Aelwenn avait d'abord mis la formule sur le compte d'une gravité assumée. Puis le jour s'était fait soudain : L'infernale petite brune était vivante, probablement dissimulée quelque part pour échapper à un requin trop gros pour elle. Son ordre l'avait sans doute mise hors-circuit pour quelques temps, avec une rare violence, au point de tromper jusqu'aux autorités séraphines. C'était donc en effet très sérieux.

L'ensorceleuse s'en voulut de n'avoir pas fait confiance à leur lien. Il n'était pas détruit. Elle sentait confusément la présence muette de Nedylene qui devait lui hurler de ne pas s'inquiéter quand elle la suppliait de lui répondre. Et puis, le silence s'allongeant, la jeune femme finit par se convaincre que c'était une illusion maintenue par son esprit blessé qui refusait de renoncer. Par les Six, ses suppliques fiévreuses avaient dû être une torture pour Nedylene. C'était aussi une revanche, après tout !

Se libérant de son manteau, Aelwenn contempla le placard qui contenait quelques bouteilles d'alcool auxquelles elle ne touchait pratiquement jamais, mais que Nedylene ne refusait pas de déguster de temps en temps. Elle écarta un guignolet un peu trop sirupeux à son goût, et opta pour ce rhum que son époux appréciait tant. L'alcool lui brûla d'abord la gorge avant de répandre sa chaleur bienfaisante. Satisfaite par ce modique quart de pouce qui lui aurait valu les moqueries bienveillantes de son oncle, elle réalisa à quel point tout son univers prenait de nouvelles couleurs, et se prit à éprouver l'envie d'essayer la tenue qu'elle avait fait confectionner pour voyager en Maguuma. Une délégation ministérielle officieuse souhaitait l'envoyer en éclaireur reconnaître les forces en présence et les interlocuteurs dignes de confiance. Puisque Nedylene lui faisait faux bond, lui interdisant pratiquement toute réaction, et que la jeune ministre éprouvait une furieuse envie de de changer d'air, Sirayan ou Endherion se feraient un plaisir de l'accompagner. Ne restait que cette enquête à boucler pour sortir Océane - et Laeticia - de l'ornière. Elle prit sa plume pour inviter cette dernière à la rencontrer au plus tôt. Le dernier acte approchait à grands pas.

“Nedylene… pourquoi m'as-tu fait ça ?”

En dépit des résolutions qu'elle venait de prendre, une sourde angoisse refusait de lâcher tout à fait prise. Laeticia saurait peut-être quoi faire.

"Nedylène" 2017/10/16 09:38

sans_fleurs_ni_couronnes_episode_8.txt · Last modified: 2018/09/15 13:44 (external edit)