User Tools

Site Tools


recits_d_aventure

Récits d’aventures

Cette sorte de fresque est la synthèse de plusieurs années de jeu dans le monde d’Armaggion. Hélas cette histoire n’est plus maintenue et de nombreux détails sont aujourd’hui effacés des mémoires. Néanmoins le monde est toujours joué et partagé par plusieurs tables de JdR.

Dans le monde d'Armaggion

Première génération

La première génération de personnages met en scène une rivalité rampante entre Dackrÿll l'Ambivalent, magicien promu à une brillante carrière, et Lefgard d'Haluna, paladin des Grands Reptiles, accompagnés de la sémillante Turquine de Slenath et son compagnon Tanith et d'Albrecht de Wizenburg. A ce nombre, nous ajouterons tour à tour inénarrable Ysrandil, disciple du premier, hélas Kender de son état, mais aussi Hetreilya, une psioniste d'un rare talent qui se révéla n'être autre que la soeur de Dackryll.

S'y adjoignirent, à l'occasion d'une période variable : Cri-le-Loup, DeathSpeller, Marvinir, Megan, Lössan et Gaaldys.

Laissez-vous porter par les aventures de cette Première génération.

Seconde génération

La seconde génération s'élance quand la précédente atteint des sphères politiques.

Lefgard, le paladin, a achevé d'embrasser le culte des Grands Reptiles et son allégeance à la dynastie des Loermindyr est sans faille, allant même jusqu'à trahir les siens pour garantir la victoire de sa faction dans la Guerre de Revanche qui déboucha sur la résurgence des pratiques anciennes que le Dieu Blanc avait presque achevé de conquérir. En récompense de sa dévotion sans faille, il fut couronné sénéchal d'Halunorte.

De son côté, Dackrÿll l'Ambivalent n'était pas resté en retrait. Après avoir passé avec succès (mais non sans se faire moult ennemis) les épreuves de haute-sorcellerie de l'ordre des Tours de Haut-Savoir de Baarlunys, et affublé de son inénarrable disciple Ysrandil, il renonça au rang de représentant officiel de Baarlunys en Hekmoorn pour rejoindre secrètement les rangs du Concile des Douze en qualité de treizième homme, et, dans le même temps, parvint à faire reconnaître à la cité de Lestryl la qualité de “cité libre”.

Turquine rejoignit le camp des Elfes de Slenath, profondément meurtrie par la disparition de Tanith mais également victime de graves blessures qui ne lui permettaient plus de s'engager sur les routes. Usée par les épreuves, elle attend désormais une fin paisible accompagnée de quelques jeunes apprentis qui font de leur mieux pour la mettre en furie. Avouons qu'ils n'ont guère de difficultés à y parvenir !

Voici donc venir Lestagil, un roublard au fasciés de jeune premier, aussi rapide à escamoter qu'à divertir en se gagnant le cœur des dames, mais aussi Calder de Sheele, héritier du domaine éponyme conservé à grands renforts de diplomatie dans l'escarcelle de Velgaria, en dépit des appétits des seigneurs wyrradgee fort désireux de s'approprier ce fort maritime si symbolique.

Ils s'associèrent, pour un temps au moins, les services de Siphey, Thard-Brômr, Endway Morrigan, Draddyssan, Rackir, Sagan, Andoras, Talagan, BlackArrow, Wolundar et sa compagne Djiinëa ou encore Silke.

Laissez-vous porter par les aventures de cette seconde génération.

Pendant ce temps-là, dans les Terres d'Alvarra

Troisième génération

Réunis par les circonstances dramatiques suite à l'assaut de la petite ville de Pointeroc, la paladine du Dieu Blanc Argas, le prêtre nain Mortaken, deux jeunes Elfes du village, Ylîasen et Ezio et enfin Junon joignent leurs efforts pour comprendre ce qui se passe avec les tribus gobelines installées dans les abords des marécages d'Arpfeang.

Ezio trouve une mort brutale contre une créature démoniaque. Junon, choquée, choisit de rejoindre la troupe de théatre dont le directeur l'avait déjà repérée. Les héros sont rejoints par la suite par Mel'hiar d'Inyas, un jeune mage, ainsi que par Elena, une druidesse en formation, lesquels manifestent le même intérêt qu'eux pour les étonnants phénomènes météoriques qui frappent l'imagination des habitants de Pointeroc déjà bien malmenés par la tragédie de la Fête des Lampions.

Journal de Mel'hiar d'Inyas

Hors du monde d'Armaggion

Chroniques des Omeyyades

Ces textes suivis reprennent une partie des notes rédigées pendant nos soirées de JdR. Ils n'ont ni début ni fin, mais retracent quelques moments intéressants des carrières de nos personnages. Ces derniers, cherchant à emprunter une routes de commerce entre les Provinces du Sud de l'Europe et le Pays de la Soie, traversent les franges du Désert Brillant. Ils tombent malheureusement sur une troupe d'Arabes qui les oblige à visiter le tombeau d'Astartis dont ils ressortent profondément changés, en possession d'un grimoire très étrange. Qui plus est, leur compagnon Kryss, a été victime de blessures mortelles.

Ils sont au nombre de quatre :

  • Zendreff (ou Sendrev selon l'orthographe de son pays natal) est un puissant guerrier. Fils d'un des grands prêtres de Svantevit, il a été très influencé par les missionnaires chrétiens et son père a dû accepter de l'envoyer dans cette lointaine mission, non sans toutefois le faire correctement accompagner par les autres personnages.
  • Wilherman, le narrateur, est essentiellement un prêtre considérant le fait qu'il est profondément croyant. Toutefois, il essaie de ne pas s'enfermer dans un dogme et, en ce sens, en est venu à s'opposer assez fermement à la politique de l'Eglise. Son maître, l'un des derniers druides, l'a profondément marqué. Il est aussi un peu magicien sur les bords.
  • Elkior est un guerrier slave dévoué à Zendreff. Cependant, suite à une première aventure, il est affligé d'une malédiction ou d'une possession mal identifée : La personnalité d'Aménis cohabite dans le même corps. L'un ou l'autre (Elkior et Aménis) prennent alternativement les commandes sans prévenir, ce qui amène parfois quelques surprises. La personnalité d'Aménis est liée à la crypte que nous avons traversé pour échapper à l'attaque du camp mongol par les “libérateurs” arabes (qui ne faisaient pas de détails, du genre : “Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens !”).
  • Kryss est un redoutable monte-en-l'air. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Assez fragile par rapport à ces pulsions auxquelles il cède très volontiers, il peut être un assassin sans scrupules. Il a toutefois toujours fait montre jusqu'ici d'une grande fidélité au groupe, même s'il a récemment assassiné un informateur Arabe à l'intérieur même du camp. Pris, il a été torturé à mort par Aziz, le chef du camp avant d'être confié à nos derniers soins.

En vous souhaitant bonne lecture !

Récits divers

recits_d_aventure.txt · Last modified: 2017/08/16 10:54 by armaggion