User Tools

Site Tools


presentation_des_chroniques_des_omeyyades

Ces textes suivis reprennent une partie des notes rédigées pendant nos soirées de JdR. Ils n'ont ni début ni fin, mais retracent quelques moments intéressants des carrières de nos personnages. Ces derniers, cherchant à emprunter une routes de commerce entre les Provinces du Sud de l'Europe et le Pays de la Soie, traversent les franges du Désert Brillant. Ils tombent malheureusement sur une troupe d'Arabes qui les oblige à visiter le tombeau d'Astartis dont ils ressortent profondément changés, en possession d'un grimoire très étrange. Qui plus est, leur compagnon Kryss, a été victime de blessures mortelles.

Ils sont au nombre de quatre :

  • Zendreff (ou Sendrev selon l'orthographe de son pays natal) est un puissant guerrier. Fils d'un des grands prêtres de Svantevit, il a été très influencé par les missionnaires chrétiens et son père a dû accepter de l'envoyer dans cette lointaine mission, non sans toutefois le faire correctement accompagner par les autres personnages.
  • Wilherman, le narrateur, est essentiellement un prêtre considérant le fait qu'il est profondément croyant. Toutefois, il essaie de ne pas s'enfermer dans un dogme et, en ce sens, en est venu à s'opposer assez fermement à la politique de l'Eglise. Son maître, l'un des derniers druides, l'a profondément marqué. Il est aussi un peu magicien sur les bords.
  • Elkior est un guerrier slave dévoué à Zendreff. Cependant, suite à une première aventure, il est affligé d'une malédiction ou d'une possession mal identifée : La personnalité d'Aménis cohabite dans le même corps. L'un ou l'autre (Elkior et Aménis) prennent alternativement les commandes sans prévenir, ce qui amène parfois quelques surprises. La personnalité d'Aménis est liée à la crypte que nous avons traversé pour échapper à l'attaque du camp mongol par les “libérateurs” arabes (qui ne faisaient pas de détails, du genre : “Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens !”).
  • Kryss est un redoutable monte-en-l'air. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Assez fragile par rapport à ces pulsions auxquelles il cède très volontiers, il peut être un assassin sans scrupules. Il a toutefois toujours fait montre jusqu'ici d'une grande fidélité au groupe, même s'il a récemment assassiné un informateur Arabe à l'intérieur même du camp. Pris, il a été torturé à mort par Aziz, le chef du camp avant d'être confié à nos derniers soins.

En vous souhaitant bonne lecture !

presentation_des_chroniques_des_omeyyades.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)