User Tools

Site Tools


ordre_de_la_rose_blanche

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

Both sides previous revision Previous revision
ordre_de_la_rose_blanche [2019/01/12 22:29]
armaggion
ordre_de_la_rose_blanche [2019/01/12 22:45] (current)
armaggion
Line 167: Line 167:
 L’année 1423 fut particulièrement difficile. Un autre bouleversement météorologique vint définitivement sceller notre accès à la mer. D’ici cela parait très loin, plus de deux mois de voyage à cheval. Pourtant ils l’ont senti jusqu’ici. L’année 1423 fut particulièrement difficile. Un autre bouleversement météorologique vint définitivement sceller notre accès à la mer. D’ici cela parait très loin, plus de deux mois de voyage à cheval. Pourtant ils l’ont senti jusqu’ici.
  
-Je vais faire un résumé rapide. Je suis Amnysian, arrière petit-fils de Phyliasie d’Ertressin et nous sommes en 1468. N’allez pas tout de suite croire que le titre de grand-maitre fut transmis de génération en génération,​ loin de là. Notre grande famille a contribué à la survie de notre ordre, mais seule mon aïeul et moi sommes devenus magus. Je ne suis pas grand-maitre à l’heure actuelle, et je ne le désire pas. Je n’en ai tout simplement pas la force. Mais l’ordre est orphelin depuis peu. Il reste quatre maîtres, peu de magiciens, guerriers et autres spécialistes encore en vie. Sur les cinq territoires que nous possédions,​ trois sont maintenant chez les Psys. Ils nous ont trahi ! Hastur respecte encore le pacte à ma connaissance,​ mais certains de ses vassaux nous ont attaqué. Sous le prétexte que trop de jeunes souhaitaient apprendre chez nous, même parmi leur caste, ils nous ont considéré comme un trop grand danger et ont annihilé les écoles dans ces régions. Pas de prisonniers,​ pas de survivants ! Hastur ne peut pas interférer dans les autres domaines psys sans se mettre en danger. Là où avant il possédait toutes les terres, maintenant selon le traité les psys ont sept domaines réunis sous les Hasturs. Toutefois seules les décisions concernant le monde extérieur aux domaines lui donnent un véritable pouvoir. Dans les domaines eux-mêmes, les grandes maisons décident. Une assemblée existe, parait-il, pour certaines décisions mais là encore la majorité des voies légitime une décision, et non le roi.+Je vais faire un résumé rapide. Je suis Amnysian, arrière petit-fils de Phyliasie d’Ertressin et nous sommes en 1468. N’allez pas tout de suite croire que le titre de grand-maitre fut transmis de génération en génération,​ loin de là. Notre grande famille a contribué à la survie de notre ordre, mais seule mon aïeul et moi sommes devenus magus. Je ne suis pas grand-maitre à l’heure actuelle, et je ne le désire pas. Je n’en ai tout simplement pas la force. Mais l’ordre est orphelin depuis peu. Il reste quatre maîtres, peu de magiciens, guerriers et autres spécialistes encore en vie. Sur les cinq territoires que nous possédions,​ trois sont maintenant chez les Psys. Ils nous ont trahi ! Hastur respecte encore le pacte à ma connaissance,​ mais certains de ses vassaux nous ont attaqué. Sous le prétexte que trop de jeunes souhaitaient apprendre chez nous, même parmi leur caste, ils nous ont considéré comme un trop grand danger et ont annihilé les écoles dans ces régions. Pas de prisonniers,​ pas de survivants ! Hastur ne peut pas interférer dans les autres domaines psys sans se mettre en danger. Là où avant il possédait toutes les terres, maintenant selon le traité les psys ont sept domaines réunis sous les Hasturs. Toutefois seules les décisions concernant le monde extérieur aux domaines lui donnent un véritable pouvoir. Dans les domaines eux-mêmes, les grandes maisons décident. Une assemblée existe, parait-il, pour certaines décisions mais là encore la majorité des voies légitime une décision, et non le roi. Je commence à douter de son réel pouvoir.
  
-Je commence à douter ​de son réel pouvoir.+Je n’ai qu’un seul doute : si mes renseignements sont exacts, des lanceurs ​de sorts déiques et profanes se seraient alliés aux psys pour capturer certains d’entre nous. Pour nous garder, ils auraient construits une prison dans les montagnes nous entourant. Les gardiens sont incorruptibles,​ et peu sensibles à leur environnement.
  
-Je n’ai qu’un seul doute : si mes renseignements sont exacts, des lanceurs de sorts déiques et profanes se seraient alliés aux psys pour capturer certains d’entre nous. Pour nous garder, ils auraient construits une prison dans les montagnes nous entourant. Les gardiens sont incorruptibles,​ et peu sensibles à leur environnement. ​D’autre part, des rumeurs courent sur une créature à neuf têtes qui ravagerait les domaines, aidée en cela par bien des clans d’orques, mais aussi de géants et autres abominations. Ce troll, Ravi’gnyandgelish,​ tente de nous faire croire que les psys veulent épurer les races inférieures. Je ne peux dire qu’une chose à ce sujet, cela fait bien longtemps en effet que je n’ai vu de nos amis nains.+D’autre part, des rumeurs courent sur une créature à neuf têtes qui ravagerait les domaines, aidée en cela par bien des clans d’orques, mais aussi de géants et autres abominations. Ce troll, Ravi’gnyandgelish,​ tente de nous faire croire que les psys veulent épurer les races inférieures. Je ne peux dire qu’une chose à ce sujet, cela fait bien longtemps en effet que je n’ai vu de nos amis nains.
  
 Encore une fois pour préserver l’ordre, nous avons dû fuir dans une autre région. Notre maitre a repris le système de Julianthus et l’ordre se trouve dans un village de moyenne importance. Nous contribuons discrètement à sa prospérité et sa sécurité. Sur les 263 que nous étions, tout école confondue, nous ne sommes plus que quarante-deux magus. Trente-et-un apprentis ont survécu aux attaques, peu de familles sont restées entières… Notre grand-maitre s’est sacrifié en détruisant notre ancien site, mais aussi en lançant magiquement des rumeurs sur tout le continent pour nous dissimuler. Je ne sais pas encore comment il a fait pour créer ce sort ultime. En tant que maitre, je sais qu’il est possible de se défaire d’un sort ultime pour en créer un autre, mais non sans y dépenser une énergie très importante. La nécessité est très souvent la « pâte » d’un sort ultime, la pensée et la volonté en faisant son cœur. Malheureusement,​ trop épuisé en le lançant, il n’a pas survécu trois jours après. Encore une fois pour préserver l’ordre, nous avons dû fuir dans une autre région. Notre maitre a repris le système de Julianthus et l’ordre se trouve dans un village de moyenne importance. Nous contribuons discrètement à sa prospérité et sa sécurité. Sur les 263 que nous étions, tout école confondue, nous ne sommes plus que quarante-deux magus. Trente-et-un apprentis ont survécu aux attaques, peu de familles sont restées entières… Notre grand-maitre s’est sacrifié en détruisant notre ancien site, mais aussi en lançant magiquement des rumeurs sur tout le continent pour nous dissimuler. Je ne sais pas encore comment il a fait pour créer ce sort ultime. En tant que maitre, je sais qu’il est possible de se défaire d’un sort ultime pour en créer un autre, mais non sans y dépenser une énergie très importante. La nécessité est très souvent la « pâte » d’un sort ultime, la pensée et la volonté en faisant son cœur. Malheureusement,​ trop épuisé en le lançant, il n’a pas survécu trois jours après.
  
-Dire que pendant presque 30 ans, notre ordre a prospéré en sécurité dans les royaumes de Niomes, de Getlax et dans les domaines des psys. Je cherche encore le déclencheur. Je suis conscient que d’autres ordres de magiciens, de prêtres et aussi des monastères remplis de paladins ont également été attaqués mais considérant notre histoire, je ne peux pas les plaindre. ​Le roi de Getlax, qui a vécu fort longtemps, nous a assisté le plus possible. Mais compte tenu de la taille de son royaume et de son armée, je suis conscient qu’il ne pouvait mettre en péril sa neutralité vis-à-vis des psys. Son descendant, au pouvoir depuis presque sept ans, ne semble pas partager son amitié envers nous. Je ne sais pas encore ce qu’il va en résulter. Il veut renommer sa capitale Maranphisia. Pour lui, cela lui permet de cacher aux psys la participation du royaume il y a presque soixante-dix ans pendant les conflits. La ville existe toujours, même si elle change de nom, et il y a peu de chance qu’elle bouge. Eltannas est et restera une ville de qualité à mon nom. La stupidité de ce roi…+Dire que pendant presque 30 ans, notre ordre a prospéré en sécurité dans les royaumes de Niomes, de Getlax et dans les domaines des psys. Je cherche encore le déclencheur. Je suis conscient que d’autres ordres de magiciens, de prêtres et aussi des monastères remplis de paladins ont également été attaqués mais considérant notre histoire, je ne peux pas les plaindre.
  
-Notre nouveau site ne se trouve qu’à deux semaines environ de marche. Son père a réussi à lui cacher. Manifestement il savait déjà à quoi s’en tenir. Nous devons maintenant reconstruire l’ordre, et veiller rapidement à ce qu’il soit disséminé dans le continent avec toute la discrétion possible. Je vois déjà deux sites prometteurs,​ assez loin des grandes villes et des regards. L’un est à Bolliac, juste en dessous du nez des Hasturs. Normalement s’ils respectent encore le traité nous avons droit de nous installer chez eux. L’autre site est au nord, dans le domaine des Ridenows. Pelgalash sera une ville assez grande pour nous accueillir, et elle jouie d’une situation géographique parfaite pour protéger l’école. En hauteur, et entourée de vallées productrices de toute forme de denrées.+Le roi de Getlax, qui a vécu fort longtemps, nous a assisté le plus possible. Mais compte tenu de la taille de son royaume et de son armée, je suis conscient qu’il ne pouvait mettre en péril sa neutralité vis-à-vis des psys. Son descendant, au pouvoir depuis presque sept ans, ne semble pas partager son amitié envers nous. Je ne sais pas encore ce qu’il va en résulter. 
 + 
 +Il veut renommer sa capitale Maranphisia. Pour lui, cela lui permet de cacher aux psys la participation du royaume il y a presque soixante-dix ans pendant les conflits. La ville existe toujours, même si elle change de nom, et il y a peu de chance qu’elle bouge. Eltannas est et restera une ville de qualité à mon nom. La stupidité de ce roi… 
 + 
 +Notre nouveau site ne se trouve qu’à deux semaines environ de marche. Son père a réussi à lui cacher. Manifestement il savait déjà à quoi s’en tenir. 
 + 
 +Nous devons maintenant reconstruire l’ordre, et veiller rapidement à ce qu’il soit disséminé dans le continent avec toute la discrétion possible. Je vois déjà deux sites prometteurs,​ assez loin des grandes villes et des regards. L’un est à Bolliac, juste en dessous du nez des Hasturs. Normalement s’ils respectent encore le traité nous avons droit de nous installer chez eux. L’autre site est au nord, dans le domaine des Ridenows. Pelgalash sera une ville assez grande pour nous accueillir, et elle jouie d’une situation géographique parfaite pour protéger l’école. En hauteur, et entourée de vallées productrices de toute forme de denrées.
  
 Je ne verrai certainement pas de mon vivant naitre ces écoles. Mais si cela se fait, j’en serai heureux. Je ne verrai certainement pas de mon vivant naitre ces écoles. Mais si cela se fait, j’en serai heureux.
ordre_de_la_rose_blanche.txt · Last modified: 2019/01/12 22:45 by armaggion