User Tools

Site Tools


mur_de_neirdah



Le Mur de Neirdah

Formidable construction mettant en œuvre des blocs de pierre de plusieurs centaines de tonnes dans ses fondations, et ayant résisté à l'usure du temps et aux secousses telluriques fréquentes sur certains de ses portions, le Mur de Neirdah n'est, contrairement à la rumeur au sein des érudits de tous poils, non pas l'oeuvre de l'Empire Suel mais, encore bien avant lui, des Frères de la Force. Il s'étire de l'est à l'ouest du continent d'Aklandia, de Lestryl à Illiamessy. La forteresse de Las-Gerandyr, quant à elle, est située à l'extrémité d'une branche de construction relativement plus récente datée, en effet, du fabuleux Empire Suel.

Cependant, pour des raisons politiques évidentes, on laisse dire que la capitale de la dynastie des Loermindyr est située entre ses deux sénéchaussées, juchée sur le Mur, la vérité étant que cette branche de construction plus récente est décalée d'une trentaine de lieues vers le nord.

Construit sur des lignes de crête de la Chaîne des Aaraks, les aventuriers ou les rares marchands ayant franchi le Mur sont immédiatement frappés par les différences climatiques assez sensibles de part et d'autre de cette construction. Il n'est nul besoin d'être grand clerc, devin ou prophète pour en conclure que l'influence climatique du Mur de Neirdah (ou de la montagne qui en forme les fondations), si elle est subtile, n'en est pas moins réelle. Il n'est ainsi pas rare qu'il pleuve au nord du Mur mais que les nuages buttent et ne parviennent pas à descendre, ou qu'au contraire ils se forment dans les masses d'air qui remontent du sud et se densifient en nuages de pluie une fois cette frontière naturelle franchie.

Les raisons d'être originelles du Mur de Neirdah sont aujourd'hui oubliées, mais l'importance politique du Mur, elle, demeure évidente. C'est lui qui, à ce jour, trace la frontière entre Meriwyrrdg au sud, et Halunorte, au nord.

Ce déplacement vers le sud de la frontière politique entre les terres “humaines” (au nord) et “semi-humaines” d'Hekmoorn (au sud), est très récent, et conséquence des guerres ayant eu lieu lors de l'invasion des Semi-Humains à la solde d'Ylkerion, puis de la Guerre de Revanche menée par les fidèles de Loermindyr pour restaurer le culte des Grands Reptiles. Cependant, si dans la partie centrale et orientale du mur, la frontière est reculée, des mouvements récents et des nouvelles alarmantes font état d'une situation nettement moins réjouissante à son extrémité occidentale, du côté d'Illiamessy.

Armaggion 2017/07/11 00:04

mur_de_neirdah.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)