User Tools

Site Tools


hekmoorn



Hekmoorn

Tout à la fois une ville de surface, une redoutable citadelle haut perchée dans l’extrémité méridionale de la chaîne des Aaraks et la partie émergée d’un redoutable réseau souterrain, Hekmoorn est le refuge et la prison de très nombreuses races du continent d'Aklandia sous le joug de la puissante nation des Elfes Noirs et de son souverain actuel, Yklerion. L’unique voie d’accès de surface qui y mène est relativement difficile et surtout fortement gardée. Une multitude de petits fortins, pour la plupart reliés entre eux par des voies souterraines partiellement naturelles forment un formidable réseau de défense.

Dire que cette agglomération est tentaculaire est en dessous de la vérité tant ses racines sont profondes et ses sommets intouchables. Elle tisse une redoutable toile, la toile de la déesse-araignée qui est le culte des élites.

Hekmoorn - Vue de l'entrée de surface

A la tête de ses armées hétéroclites mais néanmoins redoutables, Yklerion, meneur incontesté - à la surface du moins - à la botte d’un matriarcat qui ne pardonne aucune faute et mène cette dictature d’une main de fer. Yklerion est le produit d’une sélection drastique d’un mâle qui regroupe les qualités pour représenter l’incroyable puissance du matriarcat elfe noir à la surface tout autant qu’une marque de mépris pour ces races inférieures, toutes sans distinction, que même un simple mâle doit bien pouvoir mater sans grande peine. Hekmoorn est la capitale d’Yklerion. A l’origine de la Guerre de Revanche, l’ambition personnelle d’Yklerion a permis à ses hordes semi-humaines – assistées par des shamans nombreux et renégats disposant du sortilège de la boule de feu et n’hésitant pas à l’utiliser contrairement aux usages de la guerre – d’envahir le continent, remontant jusqu’à Velgaria comme une trainée de poudre. L’intervention des Chevaucheurs de Dragons, négociée au prix fort, ainsi que la subite perte d’efficacité des sortilèges des shamans a toutefois permis de sauvegarder Velgaria-la-Miroitante, la capitale du Dieu Blanc, puis de repousser les hordes démoniaques jusque derrière le Mur de Neirdah.

C’est à cette occasion que le culte des Grands Reptiles a ressurgi opportunément du néant dans lequel le clergé du Dieu Blanc avait depuis longtemps tenté de l’enfermer, puis s’est affermi au point de devenir l’entité politique la plus puissante du continent, Wyrragd.

Hekmoorn a n’a jamais été conquise de toute l’histoire du continent. Bien que ses impressionnantes fortifications ne soient plus conformes aujourd’hui à la Charte de Défense, elles ne sont que la partie émergée du formidable réseau souterrain aménagé par les Elfes noirs habitant cette région depuis toujours. Ces Elfes noirs (dont Yklerion se veut l’ultime incarnation, conformément au plan des prêtresses qui promeuvent son règne) revendiquent depuis toujours l’intégralité de ce continent. Toutefois, les archives les plus anciennes n’ont jamais fait mention de ce type de peuplement au-delà du fleuve Lindrill.

Armaggion 2017/07/08 01:40

hekmoorn.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)