User Tools

Site Tools


empire_suel



L'Empire Suel

L'Empire Suel est moins une réalité historique qu'un mythe fondateur que reprennent de nombreuses théologies sous des formes variées et adaptées à leur propre culture inscrite dans un temps et un espace dont les contingences particulières dictent ce qui est retenu et ce qui ne l'est pas, ce qui est mis en avant et ce qui est relégué aux entrefilets de la narration.

Récits mythologiques

Cette histoire n'est pas présentée de façon chronologique, car les Sages n'ont malheureusement que très peu de moyens de dater précisément les événements passés dont la mémoire se conserve le plus souvent au travers de traditions orales.

Voici comment la raconte Turquine de Slénath, une éminente narratrice :

Il y a un temps bien avant les Temps, où les Elfes étaient seuls dans le monde. Ils étaient
beaux, aériens et s'alimentaient à la Source de toute chose, ne faisaient qu'un avec le Tout.
Mais lentement certains d'entre eux choisir d'expérimenter ce monde de façon plus concrète,
de vivre ce qu'ils ne faisaient qu'entrevoir en pensées éthérées.

Lentement les idées devinrent des faits. Le Ciel et la Terre devinrent distincts et un certain
aveuglement se dissipa dans les yeux des vivants. Après avoir expérimenté l'infinie platitude,
puis avoir désiré autre chose, voici qu'ils désiraient davantage encore, nourris d'une ambition
qu'ils apprenaient à maitriser.

Après de terribles conflits et des expériences multiples qui rivalisaient d'imagination pour
s'assurer la suprématie, de nombreuses formes de vie s'étaient répandues sur la surface
de la terre. Mais l'une, devant toutes, affirma sa supériorité. Rapidement le monde tomba
sous son joug, contraint ou subjugué par la fascinante beauté qui émanaient de cette vérité
trompeuse qui ambitionnait de mettre fin à la superstition et imposait le chemin de vie de chacun.

Le monde était régulier et policé. Les déviances étaient traitées comme il se doit afin que
chacun trouve sa place dans un monde complexe, administré par des individus inspirés par les
dieux. Les dissidences n'étaient pas permises car elles troublaient la sérénité absolue qui
était l'ambition commune, en quête de cette sérénité perdue lorsque les idées s'étaient
cristallisées en matière. Il fut bientôt interdit de penser autrement que dans la droite
ligne de ceux qui décidaient de ce qui était bon ou ne l'était pas.

Le monde se contemplait lui-même et se trouvait beau, jusqu'à ce qu'il se dégoute
de cette fausseté.

Alors de petites factions harcelèrent le géant, et après des cycles et des cycles
ce dernier tomba sous le poids de sa noirceur. Dès lors foisonnèrent les races les plus
aptes et les plus habiles. Le commerce des idées et des biens, des croyances et des
espoirs gagna l'esprit de tous et fit que tous tentèrent de trouver un chemin.

Les Elfes, héritiers naturels de traditions millénaires, choisirent de s'effacer pour laisser
place aux jeunes races sur lesquelles nous gardons un œil attentif, protecteurs de secrets
qui ne doivent pas encore être redécouverts, qui le seront en leur temps.

Voici ce qu'écrit Salien-le-Juste, maître des Robes Blanches des Tours de Haut-Savoir de Baarlunys :

“Il vint en effet un jour où l'Empire Suel lui-même connut une fin. Les conditions n'en sont
pas parfaitement élucidées et ceux qui détiennent une part du secret se gardent bien d'en
faire mention. Malgré la stricte police qu'imposait l'Empire, contrôlant les pensées et faits
de chacun, la liberté trouva une voie. Certains situent là les premières expériences et les
premiers pas vers la découverte des Arcanes profondes de la Magie demeurées jusqu'alors
inaccessibles.”

“Alors le tourment les jeta les uns contre les autres dans la dernière bataille, celle qu'on
appelle la Nucléauste. Une pluie de fer et de feu s'abattit sur tout l'Empire, et plus encore
sur sa glorieuse capitale. Suivit l'époque de la Grande Nuit, l'Eternel Hiver.”

“L'Empire Suel ne put résister à cette terrible attaque et chacune des colonies qu'il avait fondées
retrouva son liberté de penser et d'entreprendre, et se développa librement. Le monde connut
alors une jeunesse nouvelle, balbutiante et parfois maladroite. La République aux Mille-Dieux se
décréta héritière de l'Empire déchu mais plus rien n'était comme avant, et plus rien ne le serait
jamais.”

La vérité historique

La vérité historique ne sera probablement jamais élucidée totalement avant que l'humanité n'accède à la mémoire des mondes. On peut toutefois sans grand risque de se tromper situer la date de la chute de l'Empire Suel environ cinq mille cycles avant notre ère.

Selon toute vraisemblance, l'Empire était structuré de façon rigoureuse. Fortement militarisé, il était capable de projeter des forces importantes rapidement en tout point du monde. La magie de ses prêtre, ou de ce qui en tenait lieu, permettait, selon toute vraisemblance, de lire les pensées d'autrui pour déterminer le potentiel dissident de chaque individu et le prévenir par des méthodes appropriées.

Le droit de se développer d'une vie intelligente était strictement réglementé, et on croit deviner que les populations possédaient des quotas de production autant que des quotas démographiques destinés à assurer une place à chacun avec des moyens de subsistance appropriées. On a retrouvé, sur de très anciennes tablettes, des méthodes de répartition de ressources agricoles, et des jugements rendus par une sorte de police spirituelle capable de discerner l'orientation d'un individu et de le considérer comme nuisible à traiter ou une entité autorisée à produire.

Néanmoins, les très rares témoignages disponibles tendent à démontrer que les populations n'étaient pas malheureuses. Elles vivaient ces époques avec la crainte, au contraire, que les choses changent, et la nette détermination à préserver un système destiné à assurer leur survie et leur pérennité, en assurant une part égale de moyens de subsistance à chacun, une santé contrôlée et l'éradication de toute croyance.

Comme le dit le grand érudit An M'colm : “La vie trouve toujours son chemin.

Armaggion 2017/07/08 18:36

empire_suel.txt · Last modified: 2018/09/15 13:42 (external edit)